Navigation Menu+

FCPI ou fonds commun de placements dans l’innovation

Un FCPI désigne un OPCVM qui permet aux particuliers de participer au capital-investissement. Il est habilité par l’AMF (Autorité des marchés financiers).

A qui s’adressent les FCPI ?

fcpi.jpg

D’une manière générale, les FCPI sont réservés exclusivement aux investisseurs avec une bonne résistance au risque. Il faut noter, qu’avec ce type d’investissement, au minimum 60 % du fond sont consacrés aux sociétés innovantes. Les FCPI s’adressent, ainsi, plus particulièrement aux investisseurs de l’ISF les plus astucieux. Ils veillent à ce que leur impôt à fonds perdus ne soit pas payé en totalité. Cet OPCVM est aussi destiné aux contribuables qui sont sujets à une pression fiscale constituée d’IR et d’ISF. Ils font donc appel aux FCPI dans le but de trouver des meilleures solutions leur permettant de bénéficier d’une réduction d’impôts. Par ailleurs, ils sont à disposition des épargnants qui n’ont pas du tout peur de prendre ses risques afin de tirer des avantages sur le dynamisme des PME non cotées en bourse.  

Les avantages fiscaux

les-avantages-fiscaux.jpg

Dans l’Hexagone, un particulier optant pour ce type de fond bénéficie d’une réduction jusqu’ à 18 % de la totalité de son investissement de son IR à régler. Un célibataire peut bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 2 160 euros, tandis que cette réduction d’impôt correspond au double de ce chiffre pour un couple. Le montant d’investissement peut donc toucher les 12 000 euros pour un célibataire et les 24 000 euros pour un couple. A partir du 1er janvier 2008, la loi TEPA  a met l’accent sur un autre avantage fiscal propre aux FCPI pour les bénéficiaires soumis à l’ISF (Impôt de solidarité sur la fortune). Une réduction d’ISF annuelle correspondant à 20 000 euros pour chaque foyer fiscal est également mise à disposition des souscripteurs aux FCPI. Cette somme est, en effet, équivaut à 50 % de l’actif respectant la loi TEPA.