Navigation Menu+

Actions boursières : un titre de propriété

Les actions boursières sont toujours considérées comme des titres de propriété. Pourtant, ces actions boursières ne représentent qu’une infime partie du capital d’une société. Le principe de ces actions boursières est que le prix dépend de la loi de l’offre et de la demande. Les actions boursières sont considérées comme des droits financiers. Ces actions sont donc soumises à certains droits et la cotation en bourse de ces actions permet de valoriser l’investissement selon la loi de l’offre et de la demande.

La rentabilité des actions boursières

actions-boursieres.jpg

Le rendement des actions boursières peut s’avérer difficile dans certains cas. La cotation en bourse permet de valoriser ces actions par dividendes par exemple. La valeur du titre de propriété varie selon le prix demandé par le vendeur et l’acheteur. Les actions boursières offrent des meilleures cotations sur le marché. Les actions boursières donnent des avantages que des inconvénients pour les investisseurs.

Les frais prélevés en bourse

les-frais-preleves-en-bourse.jpg

Les frais prélevés en bourse diffèrent selon les commissions de courtage. Les frais de courtage existent en deux types à savoir les frais proportionnels c’est-à-dire que le pourcentage de transaction sera déduit au moment où vous passez l’ordre. Aussi il y a les frais forfaitaires qui sont déjà fixés au préalable avant même de passer les ordres de transaction. Ces frais sont donc déduits dans votre investissement. Ces frais de courtage en bourse comportent plusieurs déductions à savoir l’imposition des dividendes, l’imposition des plus values, la fiscalité de PEA, la TVA sur frais de courtage etc. Tous ces frais de courtage sont obligatoires et ils sont prélevés pour le compte de l’investisseur. Ces frais sont variables aussi selon les ordres passés par opération. Ils sont dégressifs c’est-à dire que si les investisseurs effectuent un ordre à grand volume, moins les frais sont minimes par rapport à ce montant.